La belleza empieza sembrándose por dentro. Una vida sana, una mente ágil y cultivar el alma...

Présentation de ma chaîne :)

Coucou les amours!!!! Et voili voilou, je vous présente ma chaîne en français. Gros bizoux ;)





Hola, gente! Aquí llego con mi vídeo presentación del canal en francés. Un besote.





Volvemos a la carga

Y después de un tiempo recargando pilas, aquí estamos de nuevo :)



Cita: No temo caerme pues me levantaré con más fuerza y poder. Cuando tocas fondo sólo queda un camino, el de la superficie.

Feliz semana, cositas lindas :)


Qué piensas cuando te invitan a una boda/ Que pensez vous si on vous invite à un mariage?

(Español)
Esta semana he recibido un tarjetón y he creído interesante redactar un post sobre si para vosotros es un problema o no.

Cuando una persona nos da la gran noticia, ¡Me caso!, nos alegramos y le felicitamos. Pero cuando nos entrega un sobre con la invitación (seguramente acompañada de la tarjeta con su cuenta bancaria para ingresarle dinero, o con la tarjeta de la empresa que se ocupa de la lista de bodas para que le compremos el regalo, ¿qué pensamos? (Me gustaría mucho saber vuestra primera reacción, pensamiento y opinión).

Seamos sinceros, todo depende de quién nos entrega la tarjeta. Si es una buena amiga o un familiar cercano estamos deseando compartir esa maravillosa y agradable vivencia con los novios. No obstante, ¿qué sucede si es una persona con quien apenas tenemos trato?, sea un amigo/conocido que quiere celebrar la boda del siglo e invita a todo kiski, o un familiar con quien hablamos una vez al año y sólo en época navideña, o peor aún si es la hija de la amiga de tu suegra cuya existencia desconocías.

Si es una persona muy cercana a nosotros, gustosamente le ofreceremos un regalo, (aunque haya que apretar el cinturón al mes siguiente). Nos compraremos un vestido nuevo si ya nos han visto todos los que hemos lucido en bodas anteriores, (y no voy a entrar en las típicas frases: tengo que ponerme a dieta, he engordado y ya no me cabe nada, etc). Ayudaremos a preparar la despedida, y acudiremos al evento con nuestra mejor sonrisa y un paquete de Kleenex.
 (Película 27 vestidos)

En el caso contrario le encontramos pegas a todo. (Aunque el caso anterior también se puede convertir en un problema pero parece que no nos atragantamos tanto).

Aquí es donde solemos reaccionar con cierta reticencia: ¿Y ahora me toca comprarme ropa, porque si no qué me pongo? Tendré que ir a la peluquería y arreglarme un poco. ¿Debo renunciar a cambiar mi sofá para darle mis ahorros? ¿Cuánto dinero se da hoy en día? Porque sí, estamos en crisis, pero la vida sube cada año. ¿Qué hago con mis niños? Si nos acompañan habrá que dar más dinero y vestirlos a ellos también, y si el evento termina tarde se me dormirán en cualquier sitio, no sin antes haber correteado por todas partes dando la lata. (Unos niños se portan bien, pero otros cuando salen de su rutina están bajo el influjo de la euforia).

A todo lo anterior le vamos a sumar que nos convierten en la dama de honor o en la madrina. Y esto señores se traduce en ir ahorrando meses antes. (Preparar las carteras). Aquí es obligatorio hacer un buen regalo, ocuparte de sumos temas para evitar que la novia o el novio se estrese, (vamos que van a delegar), y comprar un vestido (y no hablamos de un vestido cualquiera). Éste deberá ser del agrado de la novia si eres dama de honor, incluso deberá ser idéntico o semejante al de las otras damas de honor si las hay, o simplemente grandioso si eres la madrina. Suma también zapatos, bolso, flores y joyas aunque sean de pega. Así como una visita a la peluquería, y concertar una cita con una profesional para que nos maquille, en el caso de que no se nos de muy bien dicha tarea, o que no trabajemos bien bajo presión. (Los nervios son sumamente traicioneros). 

Como veréis no he mencionado la parte en la que nos lo pasamos en grande en las bodas, comemos más de la cuenta, bailamos y reímos. Además puede que nos reunamos con familiares, amigos o personas con quien no coincidíamos desde hacía mucho tiempo. Sin embargo una cosa no quita la otra. Todo depende de nuestra mentalidad en ese momento. Claro que siempre podemos mandar una nota y rechazar la invitación...


Bien, ¿qué opináis vosotros? ¿Una invitación es un problema?

------------------------------------------------------------------------------

(Français)
Vous recevez un faire-part de mariage. Cette invitation vous pose t-elle problème ou non ?

Cette semaine j'ai reçu une invitation à un mariage et j'ai pensé que cela pouvait être intéressant de rédiger un post pour savoir si dans votre cas cela était susceptible de prendre plus des allures de problème qu' autre chose. 

Quand une personne nous annonce la grande nouvelle : "Je me marie ! ", on est content pour elle et on la félicite. Mais quand on reçoit le faire-part (certainement accompagné de la carte de visite avec le n° de compte bancaire ou bien l'adresse du magasin qui gère la liste de mariage ) quelle réaction avons-nous ? J'aimerai beaucoup que vous me fassiez part de votre ressenti à ce moment là ainsi que votre opinion, votre point de vue sur ce sujet.

Soyons sincères ! Tout dépend de la personne qui nous envoie ou nous remet l'invitation. Si c'est une bonne amie ou un proche de la famille, nous sommes impatients de partager ce merveilleux et agréable moment avec les futurs mariés. Par contre que ce passe t-il lorsqu'il s'agit d'une personne que nous fréquentons à peine ? Tel qu'une " connaissance " qui veut célébrer son mariage comme si c'était celui du siècle en invitant à tout và ou un membre de la famille avec qui l'on parle et que l'on voit occasionnellement une fois par an pour les fêtes de fin d'année ou pire encore la fille de l'amie de votre belle - mère dont on ignorait l'existence jusqu'à ce jour.

Si c'est une personne qui nous est proche on lui offrira avec plaisir un cadeau (même si l'on doit se serrer la ceinture le mois d'après ). On s'achètera une nouvelle robe dans le cas où vous auriez déjà porté à plusieurs reprises celle que vous avez pour ce genre d'occasion et ne parlons pas des fameuses phrases du genre : " je dois me mettre à la diète. J'ai grossi et plus rien ne me va ", etc......S'il le faut nous aiderons volontiers la personne en question à préparer " son enterrement de vie de célibataire " et nous nous rendrons à la soirée avec un grand sourire et une boite de kleenex.
Le mariage de mon meilleur ami

Dans le cas contraire nous trouverons à redire sur tout (même si le cas précédent nous crée des obligations on ne les ressent pas comme telles et on passe outre).

C'est ici où l'on à tendance à réagir avec quelques réticences : " Qu'est-ce que je vais me mettre ?", " Et maintenant je dois m'acheter une nouvelle robe ?! ", " Il va falloir aussi que j'aille chez le coiffeur et que je m'arrange un peu ! ", " Si je leur donne l'enveloppe, je vais devoir reporter l'achat d'un canapé ", " Et combien d'argent faut-il donner de nos jours ?" parce que oui, nous sommes en crise mais la vie augmente tous les ans ; " Qu'est-ce que je fais avec mes enfants ? ", " S'ils viennent avec nous il faudra donner un peu plus et les habiller également. Et puis si la soirée se termine tard ils vont s'endormir n'importe où après avoir couru dans tous les sens. Il y a des enfants qui se tiennent tranquilles mais la grande majorité quand ils sortent de leur routine se retrouvent vite sous une influence d'euphorie et d'excitation ".

A tout ce qui vient d'être cité il ne manque plus qu'à ajouter le fait d'être la demoiselle d'honneur ou bien le témoin. Et ceci veut dire qu'il faut commencer à économiser des mois avant (préparer le portefeuille ! ). Là on est obligé de faire un beau cadeau, de s'occuper de certains détails pour éviter trop de stress à la future marié ou au futur marié, d' acheter une robe ( et ici il ne s'agit pas de n'importe quelle robe). Il faudra qu'elle soit du goût de la mariée si vous êtes sa demoiselle d'honneur voire identique ou similaire aux autres s'il y en a plusieurs ou simplement grandiose si vous êtes le témoin. On peut ajouter à tout cela, les chaussures, le sac, les fleurs et les bijoux même s'ils sont de pacotille. Tout comme une visite chez le coiffeur, chez l'esthéticienne parce que ce jour là on a peur de ne pas savoir se maquiller à cause de la pression et des nerfs.

Comme vous pouvez le constater je n'ai aborder que le sujet sensible et je n'ai pas abordé cette partie qui traite des moments grandioses que l'on vit dans les mariages, en mangeant plus que de coutume, en dansant, en riant. Il peut arriver aussi que l'on retrouve et que l'on se réunisse avec des personnes perdues de vue depuis longtemps. Mais une chose n'enlève rien à l' autre. Tout dépend de notre état d'esprit à cet instant. On peut décider aussi avec une excuse de décliner tout simplement l'invitation. C'est pourquoi j'aimerai surtout savoir comment de votre côté vous réagissez et gérer ce genre d'invitation.

Quelle est votre opinion ? Est-ce qu'une invitation peut se transformer en problème ?

Review de la nueva máscara Upside Down / Revue du mascara Upside Down de Sephora


(Español)
Hoy hablamos de la nueva máscara de Sephora a la que han nombrado Upside Down.

A voz de pronto no sé si llegará a gustarme esta novedosa doble máscara, pues a mi parecer quedan muchos detalles por pulir. Sin dilación empezamos ya con los pros y los contras.

Puntos a favor:

-Un diseño innovador.
-Una idea fantástica la de incorporar otra máscara para la parte superior de las pestañas.
-La intensidad del color es ideal para las que aman las máscaras bien negras e intensas.
-El cepillo más pequeño posee un cómodo tamaño para las pestañas inferiores.
-Se desmaquilla con facilidad.


Puntos en contra:

En realidad los puntos en contra suman más, mucho más, pero primero deseo dejar clara mi perspectiva a nivel innovación. Como todo en este mundo, las versiones Betas sirven para mejorar las siguientes. Por lo tanto para mí, esta máscara se resume en un prototipo en fase Beta. 


-Los cepillos son obsoletos. (Ojo, para lo que promete Sephora). Hoy en día existen máscaras que le dan mil vueltas. Digo obsoletos porque me parece que las cerdas no peinan las pestañas ordenadamente. Digamos que por separados tienen un pase, pero juntos parecen no encajar como deberían.
-Tamaño. Ambos demasiado grandes para el fin que nos proponen, y eso que uno de los cepillos es más pequeño. No obstante, estimo que si queremos pinzar la pestaña desde la base, uno de los cepillos debería medir menos aún. De este modo evitaríamos mancharnos el párpado por la transferencia de producto.


-Prosigo con los cepillos. Sephora nos indica que primero debemos “encerrar” las pestañas entre las dos máscaras para peinarlas, lo cual resulta laborioso porque debemos presionar la empuñadura como una pinza. En este caso nos convertimos en Napoleón quien conseguía realizar tres tareas a la vez. -1 Debemos presionar para pinzar, -2 tener sumo cuidado de no mancharnos, -3 seguir presionando mientras peinamos y rotamos un pelín hacia arriba para darles forma.
-Sí, continúo con los cepillos. Cuando atacamos con el segundo paso (unir las dos máscaras para que se convierta en una), nuevamente nos vemos en la tesitura de hacer presión sobre la empuñadura para unir dichos cepillos mientras peinamos nuestras pestañas desde la raíz hacia la punta. Este paso es el tradicional, el de toda la vida. (A mí que me gusta zigzaguear y rotar al mismo tiempo para darles curvatura y alargarlas. Con esta máscara ni os cuento qué aventura). Si bien, al unir ambos cepillos, adquieren una forma… casi circular. Casi por lo que os comentaba de que no parecen encajar bien.


-En mi opinión los dos mangos deberían ser un poco más cortos para aportarnos mayor seguridad y estabilidad, o una anilla que podamos abrir y cerrar para unir y desunir los cepillos.
-La materia forma grumos, y apelmaza las pestañas. Nada de separadas, voluminosas, curvadas. Efecto pestañas postizas modo off.
-El precios. Vaya que sí, nos cobran las dos máscaras. 19,90 euros.


Me da la sensación que en Sephora han tenido una idea grandiosa y han dicho “adelante, vamos a probar”, pero no se han esmerado lo suficiente para crear un buen producto. Falta pulir algunos puntos. En mi opinión no han cuidado bien el diseño de los cepillos, la funcionalidad a la hora de hacer presión sobre la pinza para juntar los cepillos, o la fórmula del producto. (Antigrumos, por favor).

En definitiva, seguiré probando este tipo de artilugio porque la idea, me reitero, me parece fantástica. Sólo hay que profundizar en ella y trabajarla para convertir este Beta en un futuro Best Seller.

Y vosotras, ¿os habéis sentido atraídas por esta novedad novedosa? ¿La habéis probado?

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
(Français)
Aujourd'hui nous allons parler du nouveau mascara de Sephora : Upside Down.

A première vue je ne sais pas si ce double mascara innovateur arrivera à me plaire car selon moi pas mal de détails restent à parfaire. Sans faire de délation, voici les "pour" et les "contre".



Points positifs :
- un design innovateur
- une fantastique idée d'incorporer un second mascara pour la partie supérieure des cils
- l'intensité de la couleur est idéale pour celles qui aiment les mascaras très noirs
- le format de la petite brosse est relativement commode pour les cils inférieurs
- on se démaquille avec facilité



Points négatifs :

En réalité les points négatifs sont plus nombreux, beaucoup plus même, peut-être parce que ma perspective de l'innovation est synonyme d'amélioration, d'évolution mais pas de perfection. C'est le point Beta et comme tout dans ce monde, les versions Beta servent à améliorer les suivantes.


- les brosses sont obsolètes (Soyons attentifs à ce que promet Sephora !) De nos jours il existe des mascaras autrement plus au point que celui ci. C'est pourquoi j'emploie le mot "obsolète" car les poils ne peignent pas bien les cils à partir du moment où l'on emboite les deux brosses.
- en ce qui concerne le format : les deux brosses sont trop grandes à mon goût pour l'effet recherché et ce malgré qu'il y en est une des deux plus petite. Nonobstant, j'estime que pour éviter de tacher la paupière il faudrait que la petite brosse soit encore plus réduite (si l'on ne "pince" pas les cils à leur base pas de problème. Le produit ne se dépose pas sur la peau).


- Sephora nous explique qu'il faut d'abord "englober" les cils entre les deux mascaras pour les brosser ce qui s'avère laborieux car il faut faire pression sur le manche comme si c'était une pince. On se transforme en un Napoléon qui arrivait à faire trois choses à la fois : on doit appuyer pour pincer, faire attention à ne pas se tacher, maintenir la pression pendant que l'on brosse tout en faisant une sensible rotation pour les recourber.

- quand on arrive à la deuxième étape (celle où l'on assemble les deux mascaras pour n'en faire qu'un) on se retrouve une fois de plus dans la même situation, à savoir : recommencer à appuyer fermement pour assembler les deux brosses pendant que l'on peigne les cils de la racine à la pointe . Cette étape est pourtant la traditionnelle, la classique. (Moi qui aime tant zigzaguer et remonter sur les cils pour les recourber et les allonger et bien avec ce système c'est toute une aventure pour ne pas dire le parcours du combattant !) Lorsqu'on veut assembler les deux brosses, elles acquièrent une forme .......presque circulaire. Presque, parce que les brosses ne s'emboitent pas bien ce qui entrave la rotation.
- mon opinion est que les deux manches devraient être un peu plus courts pour apporter plus de stabilité et de dextérité ou bien alors un système qui nous permette d'ouvrir et fermer pour séparer les brosses si nécessaire.
- le produit forme des grumeaux et donne un effet plastron.. On ne se retrouve pas avec des cils séparés, volumineux et recourbés. (Effet faux cils mode / off.)
- Le prix. Pour le coup on paye les deux mascaras : 19.90€

Je crois que Sephora a eu une idée géniale mais qu'ils ont juste dit "En avant, on va l'essayer !" sans se donner suffisamment la peine de créer un bon produit. Certains détails sont à revoir comme le design des brosses, la fonctionnalité et la pression qu'il faut exercer au niveau de la pince ou la formule en elle-même du produit. En résumé c'est un bon prototype. 




En définitive, je continuerai à tester des articles dans ce genre parce que je trouve que l'idée est excellente. Il faut seulement espérer qu'ils continueront à travailler et à approfondir leur innovation pour que le Beta devienne un jour un Best Seller.

Et vous, vous avez été tentés par ce produit ? Vous l'avez essayé ?
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...