La belleza empieza sembrándose por dentro. Una vida sana, una mente ágil y cultivar el alma...

Qué piensas cuando te invitan a una boda/ Que pensez vous si on vous invite à un mariage?

(Español)
Esta semana he recibido un tarjetón y he creído interesante redactar un post sobre si para vosotros es un problema o no.

Cuando una persona nos da la gran noticia, ¡Me caso!, nos alegramos y le felicitamos. Pero cuando nos entrega un sobre con la invitación (seguramente acompañada de la tarjeta con su cuenta bancaria para ingresarle dinero, o con la tarjeta de la empresa que se ocupa de la lista de bodas para que le compremos el regalo, ¿qué pensamos? (Me gustaría mucho saber vuestra primera reacción, pensamiento y opinión).

Seamos sinceros, todo depende de quién nos entrega la tarjeta. Si es una buena amiga o un familiar cercano estamos deseando compartir esa maravillosa y agradable vivencia con los novios. No obstante, ¿qué sucede si es una persona con quien apenas tenemos trato?, sea un amigo/conocido que quiere celebrar la boda del siglo e invita a todo kiski, o un familiar con quien hablamos una vez al año y sólo en época navideña, o peor aún si es la hija de la amiga de tu suegra cuya existencia desconocías.

Si es una persona muy cercana a nosotros, gustosamente le ofreceremos un regalo, (aunque haya que apretar el cinturón al mes siguiente). Nos compraremos un vestido nuevo si ya nos han visto todos los que hemos lucido en bodas anteriores, (y no voy a entrar en las típicas frases: tengo que ponerme a dieta, he engordado y ya no me cabe nada, etc). Ayudaremos a preparar la despedida, y acudiremos al evento con nuestra mejor sonrisa y un paquete de Kleenex.
 (Película 27 vestidos)

En el caso contrario le encontramos pegas a todo. (Aunque el caso anterior también se puede convertir en un problema pero parece que no nos atragantamos tanto).

Aquí es donde solemos reaccionar con cierta reticencia: ¿Y ahora me toca comprarme ropa, porque si no qué me pongo? Tendré que ir a la peluquería y arreglarme un poco. ¿Debo renunciar a cambiar mi sofá para darle mis ahorros? ¿Cuánto dinero se da hoy en día? Porque sí, estamos en crisis, pero la vida sube cada año. ¿Qué hago con mis niños? Si nos acompañan habrá que dar más dinero y vestirlos a ellos también, y si el evento termina tarde se me dormirán en cualquier sitio, no sin antes haber correteado por todas partes dando la lata. (Unos niños se portan bien, pero otros cuando salen de su rutina están bajo el influjo de la euforia).

A todo lo anterior le vamos a sumar que nos convierten en la dama de honor o en la madrina. Y esto señores se traduce en ir ahorrando meses antes. (Preparar las carteras). Aquí es obligatorio hacer un buen regalo, ocuparte de sumos temas para evitar que la novia o el novio se estrese, (vamos que van a delegar), y comprar un vestido (y no hablamos de un vestido cualquiera). Éste deberá ser del agrado de la novia si eres dama de honor, incluso deberá ser idéntico o semejante al de las otras damas de honor si las hay, o simplemente grandioso si eres la madrina. Suma también zapatos, bolso, flores y joyas aunque sean de pega. Así como una visita a la peluquería, y concertar una cita con una profesional para que nos maquille, en el caso de que no se nos de muy bien dicha tarea, o que no trabajemos bien bajo presión. (Los nervios son sumamente traicioneros). 

Como veréis no he mencionado la parte en la que nos lo pasamos en grande en las bodas, comemos más de la cuenta, bailamos y reímos. Además puede que nos reunamos con familiares, amigos o personas con quien no coincidíamos desde hacía mucho tiempo. Sin embargo una cosa no quita la otra. Todo depende de nuestra mentalidad en ese momento. Claro que siempre podemos mandar una nota y rechazar la invitación...


Bien, ¿qué opináis vosotros? ¿Una invitación es un problema?

------------------------------------------------------------------------------

(Français)
Vous recevez un faire-part de mariage. Cette invitation vous pose t-elle problème ou non ?

Cette semaine j'ai reçu une invitation à un mariage et j'ai pensé que cela pouvait être intéressant de rédiger un post pour savoir si dans votre cas cela était susceptible de prendre plus des allures de problème qu' autre chose. 

Quand une personne nous annonce la grande nouvelle : "Je me marie ! ", on est content pour elle et on la félicite. Mais quand on reçoit le faire-part (certainement accompagné de la carte de visite avec le n° de compte bancaire ou bien l'adresse du magasin qui gère la liste de mariage ) quelle réaction avons-nous ? J'aimerai beaucoup que vous me fassiez part de votre ressenti à ce moment là ainsi que votre opinion, votre point de vue sur ce sujet.

Soyons sincères ! Tout dépend de la personne qui nous envoie ou nous remet l'invitation. Si c'est une bonne amie ou un proche de la famille, nous sommes impatients de partager ce merveilleux et agréable moment avec les futurs mariés. Par contre que ce passe t-il lorsqu'il s'agit d'une personne que nous fréquentons à peine ? Tel qu'une " connaissance " qui veut célébrer son mariage comme si c'était celui du siècle en invitant à tout và ou un membre de la famille avec qui l'on parle et que l'on voit occasionnellement une fois par an pour les fêtes de fin d'année ou pire encore la fille de l'amie de votre belle - mère dont on ignorait l'existence jusqu'à ce jour.

Si c'est une personne qui nous est proche on lui offrira avec plaisir un cadeau (même si l'on doit se serrer la ceinture le mois d'après ). On s'achètera une nouvelle robe dans le cas où vous auriez déjà porté à plusieurs reprises celle que vous avez pour ce genre d'occasion et ne parlons pas des fameuses phrases du genre : " je dois me mettre à la diète. J'ai grossi et plus rien ne me va ", etc......S'il le faut nous aiderons volontiers la personne en question à préparer " son enterrement de vie de célibataire " et nous nous rendrons à la soirée avec un grand sourire et une boite de kleenex.
Le mariage de mon meilleur ami

Dans le cas contraire nous trouverons à redire sur tout (même si le cas précédent nous crée des obligations on ne les ressent pas comme telles et on passe outre).

C'est ici où l'on à tendance à réagir avec quelques réticences : " Qu'est-ce que je vais me mettre ?", " Et maintenant je dois m'acheter une nouvelle robe ?! ", " Il va falloir aussi que j'aille chez le coiffeur et que je m'arrange un peu ! ", " Si je leur donne l'enveloppe, je vais devoir reporter l'achat d'un canapé ", " Et combien d'argent faut-il donner de nos jours ?" parce que oui, nous sommes en crise mais la vie augmente tous les ans ; " Qu'est-ce que je fais avec mes enfants ? ", " S'ils viennent avec nous il faudra donner un peu plus et les habiller également. Et puis si la soirée se termine tard ils vont s'endormir n'importe où après avoir couru dans tous les sens. Il y a des enfants qui se tiennent tranquilles mais la grande majorité quand ils sortent de leur routine se retrouvent vite sous une influence d'euphorie et d'excitation ".

A tout ce qui vient d'être cité il ne manque plus qu'à ajouter le fait d'être la demoiselle d'honneur ou bien le témoin. Et ceci veut dire qu'il faut commencer à économiser des mois avant (préparer le portefeuille ! ). Là on est obligé de faire un beau cadeau, de s'occuper de certains détails pour éviter trop de stress à la future marié ou au futur marié, d' acheter une robe ( et ici il ne s'agit pas de n'importe quelle robe). Il faudra qu'elle soit du goût de la mariée si vous êtes sa demoiselle d'honneur voire identique ou similaire aux autres s'il y en a plusieurs ou simplement grandiose si vous êtes le témoin. On peut ajouter à tout cela, les chaussures, le sac, les fleurs et les bijoux même s'ils sont de pacotille. Tout comme une visite chez le coiffeur, chez l'esthéticienne parce que ce jour là on a peur de ne pas savoir se maquiller à cause de la pression et des nerfs.

Comme vous pouvez le constater je n'ai aborder que le sujet sensible et je n'ai pas abordé cette partie qui traite des moments grandioses que l'on vit dans les mariages, en mangeant plus que de coutume, en dansant, en riant. Il peut arriver aussi que l'on retrouve et que l'on se réunisse avec des personnes perdues de vue depuis longtemps. Mais une chose n'enlève rien à l' autre. Tout dépend de notre état d'esprit à cet instant. On peut décider aussi avec une excuse de décliner tout simplement l'invitation. C'est pourquoi j'aimerai surtout savoir comment de votre côté vous réagissez et gérer ce genre d'invitation.

Quelle est votre opinion ? Est-ce qu'une invitation peut se transformer en problème ?

16 comentarios:

  1. Sinceramente soy reacia a las parafernalias con respecto al drama bodil, realmente es un estrés la manera de concepción que nuestra sociedad tiene de ese día, me pregunto a menudo si realmente se disfruta. Nervios, estrés, muchas veces enfados... la palabra boda siempre me suscita enfados cuando recuerdo la más importante que ha habido en mi vida, q evidentemente no es la mía, recuerdo q la tensión era tan palpable en casa, que yo, siendo adolescente ( log time ago...) me llevé más de un tortazo por alguna puerta que se batió fortuitamente por el viento. No debería de ser el día más importante de tu vida ( a los novios)? un día feliz por que alguien que amas se va a una nueva aventura ( a los allegados)? pues no, parecen ser los meses agónicos. Y totalmente de acuerdo con el tema de la pasta, que no dinero, pq ya se convierte en pasta, dicho de mal humor, y sin ganas, pq si la persona te importa un cuerno, lo de dejar de hacer tu vida o sobrevivir en estos tiempos y pagar un plato de comida q ni siquiera quieres tomar... ni te cuento.. si aún la fiesta vale pa algo... Mi amiga Lidia es práctica y elegante en el asunto, ella no se complica, si a la hora de dar el número de cuenta no se cortan, ella tmpoco en esperar a juzgar el bodorrio para apoquinar, paso uno ir, aso dos juzgar si te lo has currao, paso tres te pago según el nivel. Sin miramientos, y a quién no le fastidia ir a una boda, pagar el plato a coste de Ferran Adria, y que te sirvan pinchos campestres como a más de uno en alguna nueva boda cool. Yo tampoco me complico, si decido pasar por el Altar, cosa q dudo, lo tengo claro, mesas en la finca de mi familia, e invitar a la gente a una comida a lo obelix, de casa, sin decir ni cómo ni pq. aquí no pasó nada, nos casamos y vimos a quién teníamos q ver. con lo Fashion q una intenta ser, mis amigas se lo toman a broma, pero si carrie bradshaw se casó en el juzgado con un traje vintage, y se piró a comer patatas fritas... todo está permitido. muak, perdona el rollo querida, cabe decir que tu post me ha encantado.

    ResponderEliminar
    Respuestas
    1. Hola mi niña bella! Sí lo de los enfados, las tensiones, las discusiones me suenan de algo, jajaja. Síiii jajaja, totalmente de acuerdo respecto a los platos! Tú lo has dicho si Carrie se fue a comer patatas fritas, todo está permitido jajaja. Pues seguro que tú, lo hagas como lo hagas si te decides por hacerlo, estará bien hecho.
      Buen viaje, pequeña. Ten cuidado y pásalo bien. Un besote!!!

      Eliminar
  2. Alors là, bravo pour le sujet ! Très intéressant socialement parlant. Ici ils passent justement une émission qui s'appelle " Quatre mariages et une lune de miel " et je suis sidérée par les réactions et surtout les critiques. Pour chaque mariage les avis sont différents.
    et très souvent disproportionnés, voire méchants. C'est le reflet de notre belle société. En ce qui me concerne, un mariage est un événement important et beau. A partir du moment où l'on accepte l'invitation , l'on se doit d'avoir une tenue adaptée et de jouer le jeu. C'est justement une occasion de porter ce que l'on ne peut pas ou n'oserait pas porter au quotidien. On ne peut pas se rendre à un mariage habiller n'importe comment. Il est vrai que ce genre d'invitation n'arrive jamais au bon moment car elle est synonyme de dépenses alors on essaye malgré tout de prendre les choses du bon côté et d'allier l'utile à l'agréable en se disant qu'on va se faire plaisir en s'achetant la robe dont on avait envie depuis longtemps, on va se faire belle et on va passer une bonne journée. De plus on peut dénicher maintenant des supers looks à des supers prix sans se ruiner. Ce qui fait que l'on peut s'en tenir à son budget et dans le pire des cas, si cela s'avère être un réel problème, hé bien l'on décline tout simplement l'invitation avec diplomatie. Il y en aurait encore des choses à dire sur le sujet mais j'arrête là mon commentaire sinon cela va prendre des pages entières. J'adore ton post Syl. Bisous.



    ResponderEliminar
    Respuestas
    1. Coucou. Ah oui, bonjour le programme!!!! Et vive les critiques des mariées :(
      Voilà, je crois que tu a tout dit, l'invitation n'arrive jamais au bon moment. Gros bisous :)

      Eliminar
  3. Hola guapa!!
    desde hoy te digo en tu blog y te invito a conocer el mío
    http://todoeldiadecompras.blogspot.com.es/

    Un saludo

    ResponderEliminar

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...